Mot de la mairesse – Fibre optique

Vicki May Hamm, mairesse ville de Magog

21-01-2013

Chers Magogois et Magogoises,

Suite à différents courriers de lecteurs et commentaires publiés principalement sur le site Internet du Reflet du Lac, je me dois premièrement de répondre aux questions, tout à fait légitimes, qui ont été soulevées. Je dois également remettre certaines pendules à l’heure, parce qu’il y a malheureusement de la désinformation de la part de certains dont je comprends mal les motivations. Certains affirment haut et fort que la fibre optique coûtera trop cher, que ce projet endettera la Ville et que les grandes compagnies ne sont pas intéressées, mais ils n’ont pas toute l’information et leur propos ne s’appuient pas sur des faits.

La stratégie de développement économique de la Ville de Magog
Magog Technopole n’a pas été créé dans l’unique but de déployer la fibre optique, cela n’aurait aucun sens et les citoyens auraient raison de remettre en question cette décision.

La mission de Magog Technopole est de :

  • Favoriser le développement d’entreprises en TIC (verte);
  • Promouvoir la Ville de Magog à titre de destination de choix pour les entreprises en TIC (positionnement fort, exemple de Bromont dans la micro nanotechnologie);
  • Offrir un soutien technique aux entreprises en TIC;
  • Offrir des infrastructures d’accueil telles que : espaces locatifs, Technoparc, fibre optique (ouvert, à très large bande passante) pour les entreprises en TIC;
  • Offrir un support au développement, à l’expansion ou à la création d’emploi pour des entreprises en TIC;
  • Aider la Ville de Magog à devenir une ville intelligente.

Permettez-moi de vous dresser un aperçu chronologique, je suis certaine que vous comprendrez :

  • Depuis 2004, fermetures d’entreprises dans des secteurs traditionnels (automobile, textile, imprimerie), en plus d’Olymel. Environ 4 000 emplois perdus. Depuis 2010, il y a eu plus de création d’emplois que de perte, mais la reprise économique est plus lente que prévue;
    Se fait sentir un besoin de diversification de l’économie de Magog vers l’économie du savoir et des entreprises à valeur ajoutée;
  • Printemps 2008, réalisation d’une étude de positionnement et de validation du potentiel de Magog au niveau des TIC (en collaboration avec le CLD Memphrémagog). Deux principales conclusions en ressortent : Magog est attrayante, mais doit se doter de moyens et d’outils spécifiques de développement dans le secteur des TIC (être distinctif) et un partenariat avec l’université de Sherbrooke (signature d’une entente);
  • Octobre 2009, une étude de positionnement visant la création d’un technopôle en TIC vertes à Magog dans le cadre d’une infrastructure de télécommunications de prochaine génération, incluant un centre de R&D;
  • Mars 2010, dépôt d’un plan stratégique de développement pour la promotion des investissements étrangers au niveau industriel = arrive aux mêmes constats :
    – Magog est à la croisée des chemins quant à son avenir économique;
    – compétition mondiale dans les secteurs traditionnels (BRIC- Brésil, Russie, Inde, Chine);
    – absence de vision de la Ville;
    – proximité d’institutions de haut-savoir favorisant la R&D;
    – créneau des Clean Tech (technologies propres) identifié en plus des technologies de pointes et les technologies de l’information et des
    communications.
  • • Mars 2010, plan d’affaires pour un incubateur technologique;
  • • Septembre 2010, projet d’implantation d’un réseau municipal à large bande (modèle unique de PPP sans risque pour la municipalité).

Le projet de FTTH
La Ville de Magog souhaite doter sa municipalité d’une infrastructure de télécommunication à large bande. Cette nouvelle infrastructure, ouverte et accessible à tous les fournisseurs de services de télécommunication, en plus de permettre l’émergence de nouveaux services de télécommunication, agira comme instrument de développement économique. La Ville de Magog deviendra une des premières villes canadiennes à se positionner pour jouer un rôle de premier plan dans l’économie numérique postindustrielle.

Prémisses de bases et coût pour la ville :

  • Aucun emprunt de la Ville, Magog souhaite minimiser sa contribution financière et éviter tout endettement supplémentaire dans la mise en place de l’infrastructure de télécommunication.
  • Éléments financiers à tenir compte dans l’élaboration du modèle d’affaires :
  • La Ville a déjà des frais actuels récurrents en télécommunications;
  • prévoir des revenus pour utiliser les poteaux (infrastructures de soutènement);
  • Magog dispose d’une main-d’œuvre spécialisée au niveau d’Hydro-Magog;
  • Magog est propriétaire de la majorité des poteaux sur le territoire d’Hydro- Magog;
  • À la fin de l’entente avec le partenaire privé, la Ville devrait se voir céder une infrastructure en excellente condition et qui a une valeur considérable.

Combien prévoir exactement? Impossible de dévoiler tout les détails du modèle d’affaires qui a été présenté et accepté par l’ensemble des élus, parce que nous sommes en appel d’intérêt, ce qui implique des négociations avec d’éventuels partenaires et nous voulons la meilleure offre possible.

Développement économique : comparaison entre les stratégies pour des entreprises en technologie de l’information vs entreprises manufacturières
Pour attirer des entreprises manufacturières à Magog, il faut :

  • Un parc industriel avec des terrains disponibles;
  • Des locaux industriels disponibles;
  • Un règlement de crédit de taxes;
  • Des incitatifs financiers;
  • Un certain nombre de services, dont l’accueil et l’accompagnement;
  • Des avantages distinctifs : près des autoroutes, chemin de fer, près de la frontière américaine.

Pourquoi serait-ce différent pour des entreprises en TIC ou R&D? Ça prend :

  • Un Technoparc;
  • Des locaux;
  • Un avantage distinctif, qu’ils n’ont pas ailleurs (FTTH, ouvert, 1 gigabits);
  • Un réseau et des experts;
  • Des incitatifs;
  • De l’aide au démarrage;
  • Etc.

La qualité de vie de nos citoyens
Et pourquoi ne pas en profiter pour améliorer la qualité de vie de nos citoyens, élément fort de notre planification stratégique? Il y a plusieurs exemples de services potentiels qui pourront être développés si nous avons le FTTH (fibre optique à la maison, ouvert, très large bande, bidirectionnel) :

  • Travail à domicile, télétravail (upload et download), au lieu de perdre temps, argent et énergie dans le transport;
  • Télé-soins (exemple : suite à une opération au genou, à l’aide d’une caméra installée dans votre foyer, le médecin pourra examiner à distance la cicatrice. Ensuite, le physiothérapeute, qui est dans sa clinique, équipé également d’une caméra, pourra, sans se déplacer, vous faire faire vos exercices. Donc, pas besoin de se rendre au bureau du médecin ou au centre de réadaptation. Tout se fait dans le confort de votre foyer).
  • Domotique;
  • Formation à distance;
  • Lecteur de nos compteurs Hydro-Magog, à distance, sans émission de radio fréquence;
  • Meilleur gestion de l’énergie;
  • Etc.

Saviez-vous que nous avons le réseau électrique municipal le plus performant? Pourrions-nous envisager un héritage semblable que celui d’Hydro-Magog, en contrôlant nos coûts et en partageant les profits, avec le réseau public de fibre optique?

Modèle de PPP
Nous avons opté pour un modèle de PPP (partenariat publique privé), avec un certains nombres d’hypothèses, par exemple :

  • Le réseau sera exploité commercialement pendant une période de 20 ans par l’entreprise privée qui l’aura construit;
  • Par la suite, à titre de propriétaire, la Ville de Magog obtiendra les bénéfices d’exploitation. Elle choisira, alors, de l’exploiter elle-même ou d’en confier l’exploitation à un mandataire;
  • Le réseau municipal sera interconnecté de façon efficace aux réseaux nationaux et internationaux des grands fournisseurs de services présents au Canada;
  • Etc.

Conclusion
Enfin, les citoyens nous ont demandé de faire du développement économique notre priorité et la création de Magog Technopole va exactement dans ce sens et les mandats qui lui ont été confiés sont essentiels, cruciaux.

Vous savez que les municipalités sont en compétition entre-elles et, pour cette raison, nous devons avoir les meilleurs arguments pour attirer et garder des entreprises chez nous. Des entreprises qui vont créer des emplois de qualités, de bons salaires et attirer les jeunes familles chez nous. Cela créera des impacts directs et indirects sur l’économie de Magog, afin que nous puissions enfin retrouver le chemin de la prospérité.

Si après ces explications vous sentez le besoin d’avoir plus d’information, il y a, entre autre, la CCIMO qui organise un déjeuner-rencontre, le 25 janvier prochain. Par la suite, une rencontre sera organisée pour les citoyens, la date reste à confirmer. Le conseil d’administration de Magog Technopole a également l’intention de publier un rapport annuel de ses activités.

Si vous avez encore des doutes et pensez protester la venue de ce projet, attendez au moins que nous puissions dévoiler les coûts exacts…après l’appel de proposition! C’est prématuré à ce stade-ci !

Vicki May Hamm,
Mairesse de Magog

Avis public – Entrée en vigueur de la Résolution PPCMOI 24-2020

13-08-2020 /

Entrée en vigueur de la Résolution PPCMOI 24-2020 – Demande de projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) – habitation multifamiliale de 11 logements comprenant un local commercial sur les lots 3 143 396 et 3 415 292 du Cadastre du Québec, sur la rue Principale Est, dans les zones Fj06Cr et Fj08R.

.

Avis public – Entrée en vigueur de la Résolution PPCMOI 23-2020

13-08-2020 /

Entrée en vigueur de la Résolution PPCMOI 23-2020 – Demande de projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) – Habitation multifamiliale de 24 logements sur le lot 3 143 364, rue des Quatre-Saisons.

    Abonnez-vous aux publications


Vidéo Intro