Communiqué – Défi relevé pour la 8e cohorte de la Commission jeunesse de Magog

Commission jeunesse de Magog | Lundi 9 mai 2022

11-05-2022

Magog, le 11 mai 2022 – La participation citoyenne était à l’honneur lors de la séance officielle de la Commission jeunesse de Magog qui s’est tenue le lundi 9 mai, sous la présidence de la mairesse de la Ville de Magog, Mme Nathalie Pelletier, accompagnée du conseiller municipal, M. Jean-Noël Leduc. Les sept participants de la 8e cohorte ont pu faire entendre leur voix sur deux enjeux qui les concernent et présenter leurs recommandations aux élus.

Culture et magasin de réemploi

Pour l’édition 2022 de la Commission jeunesse, les jeunes devaient rêver au futur magasin de réemploi que la Ville compte mettre sur pied dans les prochaines années. Ils ont décrit leur vision collective d’un lieu qui serait bien plus qu’une simple boutique et à laquelle ils ont même donné un nom : le Memphrécolo. Parmi leurs nombreuses recommandations, notons la proposition d’y annexer un café ainsi qu’un atelier de réparation : tous deux impliqueraient davantage la population et les organismes partenaires à travers des animations et des formations.

Quant à la culture, la Commission jeunesse a réfléchi à la rendre plus accessible et participative pour les adolescents. Une culture pour les jeunes, pensée par des jeunes. Ils ont ainsi soulevé des enjeux d’information, de communication, d’infrastructure et de diversité. Toutes les recommandations pointaient une idée commune : démocratiser l’art à Magog, que ce soit à travers un festival de lumières, la fabrication de lanternes, des soirées micros-ouverts ou encore l’élaboration de graffitis dans des endroits publics désignés. Mme Ariane Lacharité, une des participantes, a quant à elle proposé de mettre en place « un comité pour créer une œuvre commune et permanente sur un mur de la Ville. Cela permettrait aux jeunes de se sentir vraiment représentés. »

L’ensemble des recommandations sera officiellement déposé par M. Jean-Thomas Bélair et Mme Anne-Sophie Richard, tous deux membres du projet, lors de la prochaine séance ordinaire du conseil municipal du lundi 16 mai.

Gage de vitalité démocratique 

La mairesse de la Ville de Magog, Mme Nathalie Pelletier, a grandement apprécié sa première expérience en tant que présidente de la Commission jeunesse. « C’est vraiment une belle équipe, très stimulante à écouter. Je suis impressionnée par les idées amenées par ces jeunes et j’espère les recroiser dans le paysage politique magogois dans les prochaines années. »

Mme Maïté Dumont, coordonnatrice du projet au Carrefour de solidarité internationale, salue l’implication du groupe. « La Commission Jeunesse permet à des jeunes sans la moindre connaissance de la politique municipale d’être formés, de se conscientiser et de s’engager pour leur communauté. Sans aucun doute, ce projet leur donne confiance en l’importance de leurs opinions en tant que citoyens d’aujourd’hui et de demain. »

À propos de la Commission jeunesse de Magog

La Commission jeunesse de Magog possède un réel pouvoir d’influence. Par le passé, plusieurs des recommandations soumises par les jeunes se sont concrétisées en actions, en projets pilotes et parfois même, en nouveaux règlements. L’initiative d’un taxi pour les jeunes âgés de douze à dix-sept ans et l’autorisation de l’utilisation du longboard sur les pistes cyclables en sont quelques exemples.

À propos du Carrefour de solidarité internationale

Le Carrefour de solidarité internationale (CSI) est un organisme de coopération internationale situé en Estrie qui réalise des projets de développement auprès des communautés des pays du Sud. En Estrie, le CSI travaille à l’éducation à la citoyenneté mondiale et à la participation citoyenne.

Consulter le communiqué

Soyez les premiers informés! Pour ne rien manquer :

Abonnez-vous
Entrée en vigueur du Règlement 2858-2022 relatif à la circulation des camions et des véhicules-outils

27-05-2022 /

Entrée en vigueur du Règlement 2858-2022

Actualité – Permis de stationnement saisonnier disponibles

27-05-2022 /

Pendant la saison estivale, vous êtes nombreux à vouloir profiter des parcs et des infrastructures extérieures de la Ville. Bon nombre d’entre eux sont situés à proximité d’un stationnement municipal. C’est pourquoi, pendant cette période, il est possible de vous procurer un permis de stationnement saisonnier au coût de 60 $ par permis, par zone.


Vidéo Intro