Communiqué – La CAQ abandonne l’auteur des romans d’Amos Daragon, Bryan Perro, IceWorks et le secteur techno-récréatif de la région de l’Estrie

La CAQ abandonne l’auteur des romans d’Amos Daragon, Bryan Perro, IceWorks et le secteur techno-récréatif de la région de l’Estrie

05-06-2019

Magog, le 5 juin 2019 – Le président fondateur d’IceWorks Animation, M. Sylvain Viau, a annoncé aujourd’hui que le ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec, M. Pierre Fitzgibbon, refuse de garantir un prêt de 2,9 millions $ demandé par son entreprise pour la réalisation de 26 nouveaux épisodes de la télésérie animée d’Amos Daragon. Cette information a été divulguée lors d’une conférence de presse conjointe avec la Ville de Magog et Magog Technopole qui appuient, depuis les tout débuts, IceWorks Animation et ce projet de technologie numérique de pointe évalué à 16 millions $.

M. Viau a exprimé clairement son amertume et son incompréhension relativement à cette décision qu’il qualifie d’injuste envers les entreprises culturelles québécoises alors que des entreprises étrangères bénéficient plus facilement des services d’Investissement Québec. Il mentionne que « nous avions espéré l’appui du nouveau gouvernement Legault, d’autant plus que certains candidats avaient laissé entendre, avant d’être élus, que nous pouvions compter sur eux. Il semble que le ministre se fasse conseiller par de hauts fonctionnaires qui ne comprennent pas les enjeux de notre secteur d’activités. »

Il ajoute que cette décision a des conséquences désastreuses pour le département d’animation de son entreprise. « S’il n’y pas de revirement de la part du gouvernement ou une autre solution d’ici un mois, nous devrons abandonner ce projet à Magog et évaluer d’autres options comme offrir cette propriété purement québécoise à des intérêts étrangers. Cette option entraînerait la mise à pied de 45 professionnels très qualifiés et extrêmement créatifs qui ont acquis une expertise unique lors de la réalisation des 13 premiers épisodes qui seront diffusés sur Radio-Canada et TFO. La région subira ainsi une perte d’expertise importante, sans compter les prévisions de retombées économiques directes et indirectes générées par un tel projet sur la ville de Magog et toute la région de l’Estrie qui ne se réaliseront pas. Elles sont estimées à 10 millions $ pour les ventes internationales de la télésérie et à plus de 410 millions $ pour ses produits dérivés. »

L’auteur d’Amos Daragon, M. Bryan Perro, qui était présent pour manifester son appui à IceWorks Animation a témoigné en ces mots : « j’ai toujours été fier qu’Amos Daragon soit un produit du Québec et que le producteur de la série le soit aussi. Mais s’il est impossible de travailler au Québec, je vais devoir vendre mes droits ailleurs et faire travailler des Coréens, des Japonais ou des Chinois, car eux aussi, ils ont besoin de travailler. »

Le président du conseil d’administration de Magog Technopole, M. Richard Bélanger, a quant à lui mentionné que « ce projet est devenu un incontournable puisqu’il s’inscrit parfaitement dans le contexte de la croissance fulgurante de Magog Technopole et de son écosystème hautement collaboratif et performant. » Il ajoute qu’il « serait inconcevable que le gouvernement n’appuie pas un projet qui est supporté par des investisseurs privés qui croient à son très grand potentiel et à sa portée sur la scène internationale. »

La mairesse de Magog, Mme Vicki-May Hamm, n’a pas caché sa profonde déception et a déclaré : « je ne comprends pas comment on peut penser développer les régions si le gouvernement bloque les projets économiques mobilisateurs et créateurs d’emplois de qualité. Nous travaillons très fort depuis plusieurs années à diversifier l’économie, entre autres avec Magog Technopole, pour attirer des entreprises du secteur des technologies de pointe qui sont la voie de l’avenir. Nous les soutenons dans leur croissance et les encourageons à s’installer à Magog avec leur famille parce que nous savons que nous pouvons leur offrir un milieu de travail et de vie inégalables. »

Elle poursuit en disant que « nous faisons régulièrement appel aux gens d’affaires et à la communauté pour qu’ils se mobilisent et qu’ils permettent la concrétisation de projets qui leur tiennent à cœur.  On l’a prouvé encore une fois en recueillant des fonds auprès du secteur privé pour réaliser les 13 premiers épisodes de la série Amos Daragon. On peut dire qu’on a fait nos preuves, mais nous avons besoin que le gouvernement contribue aussi au développement des régions, dont la nôtre. Comme je suis de nature positive et que tout le monde peut faire une erreur, j’espère encore un revirement de la part du gouvernement pour qu’on puisse poursuivre ce magnifique projet qui est si bien commencé et qui fait déjà notre fierté.  Nous croyons fermement que cette aventure pourrait avoir le même potentiel que celle d’un Harry Potter. »

Rappelons que c’est la 2e fois qu’IceWorks Animation essuie un refus de la part du gouvernement québécois pour une garantie de prêts plutôt qu’une subvention. En 2017, le gouvernement libéral de l’époque avait rejeté une demande similaire. Heureusement grâce à la mobilisation du secteur privé, 5,3 millions $ ont pu être récoltés pour réaliser les 13 premiers épisodes de la série.

Groupe IceWorks est une entreprise qui a pour mission de se positionner comme la référence canadienne en production et distribution de longs métrages à succès international. Visant le divertissement de la famille et de l’audience générale, IceWorks utilise une approche artistique avant-gardiste et une technologie numérique de pointe.

Magog Technopole est une entité sans but lucratif dont la mission est de favoriser la croissance du secteur des TIC dans la ville de Magog, par le développement d’un environnement d’accueil distinct et par sa promotion auprès des entreprises innovantes pour favoriser leur implantation.

Consulter le communiqué
Visionner la conférence de presse

Soyez les premiers informés! Pour ne rien manquer :

Abonnez-vous
Actualité – Retour à la normale : Fuite de gaz et interruption du service d’électricité au centre-ville de Magog

19-07-2019 /

À la suite de la fuite de gaz survenue tôt ce matin au centre-ville de Magog, nous désirons vous aviser que la situation est maintenant rétablie. Les personnes qui ont été évacuées peuvent maintenant réintégrer leur domicile. Le service d’électricité est de retour dans tous les secteurs. L’accès piéton est rétabli sur la rue Principale.

Actualité – Fuite de gaz colmatée et interruption du service d’électricité au centre-ville de Magog

19-07-2019 /

Le centre-ville de Magog a été touché par une fuite de gaz tôt ce matin. Cette dernière a été causée par les travaux de revitalisation du centre-ville. La rue Principale est évacuée entre les rues Laurier et Sherbrooke.
La fuite de gaz est maintenant colmatée. Des vérifications sont encore nécessaires avant le retour à la normale.

Le service d’électricité est interrompu dans le secteur du centre-ville et le secteur sud de la rivière Magog. Le service sera de retour ce matin. Nous vous tiendrons informés lorsque la situation sera entièrement rétablie.

    Abonnez-vous aux publications


Vidéo Intro